Le guide des casinos
samedi 19 août 2017
Guide Casino
/ Article / C’est confirmé, Amaya déménagera son siège social à Toronto
canada

C’est confirmé, Amaya déménagera son siège social à Toronto

La firme montréalaise sera désormais basée à Toronto, c’est ce qu’ont décidé les actionnaires du groupe Amaya. Dans un mois, ce dernier changera de nom, troquant « Amaya » pour « The Stars Group ».

Amaya sort du gouffre

Cette année aura été très mouvementée pour le géant du casino en ligne Amaya. Son créateur David Baazov a été accusé d’impacter ou d’essayer d’influencer le cours du titre du groupe, des faits conduisant à son départ volontaire de la firme. Plus tard, Amaya a abandonné son projet de fusion avec l’entreprise britannique William Hill, sans parler de la tentative de privatisation avortée de David Baazov. La marque a subi quelques remous mais ne change pas de nom à cause de ces derniers, mais plutôt dans une vision d’évolution, affirme son chef de la direction Rafi Ashkenazi.

Amaya cible les plus grands pays

Changement de nom et d’adresse rime avec nouveau départ, et élargissement de clientèle. Amaya compte investir le marché indien en vue d’élargir son poker en ligne. Le marché indien est « excitant », selon les termes employés par M. Ashkenazi qui confirme la présence de son directeur d’exploitation dans le pays en vue d’une collaboration très prochaine avec ce dernier dans l’univers très juteux des jeux d’argent en ligne. En Inde, les clients potentiels sont nombreux et le taux de pénétration des mobiles intelligents est supérieur à celui aux USA. Avec PokerStars et ses autres branches, le groupe compte détenir au minimum la moitié du marché du poker en ligne en Inde, valorisé à 150 millions de dollars US dans les années à venir. L’Asie est également ciblée par le groupe canadien, le poker en ligne étant de plus en plus répandu dans ce continent. Les USA représentent un autre marché prolifique qu’Amaya veut également exploiter, en siégeant dans les plus grands Etats tels que New York, la Californie, la Floride, etc. Lucratif, le marché américain du poker vaut aujourd’hui près de deux milliards de dollars par an.

C’est confirmé, Amaya déménagera son siège social à Toronto

0 commentaires

    Laisser une réponse

    Your email address will not be published. Required fields are marked