Le guide des casinos
mercredi 23 août 2017
Guide Casino
/ Article / Le casino subit-il une concurrence déloyale de la part de la Loterie nationale ?
Jeux d'argent

Le casino subit-il une concurrence déloyale de la part de la Loterie nationale ?

Karim Tekaya, directeur général du casino de Namur, s’indigne de voir le système actuel qui semble en défaveur des casinos belges. En effet, il faut avoir 21 ans pour pouvoir entrer dans un casino belge alors qu’on peut se procurer un billet de loterie en effleurant à peine ses 18 ans. Et c’est sans compter les restrictions de jackpot dans les casinos belges…

Le casino souffre de la mauvaise concurrence de la Loterie nationale

La législation belge n’est pas très juste, c’est ce que démontre cette limite d’âge d’au moins 21 ans pour pouvoir se rendre dans un casino en Belgique contre 18 ans pour l’achat d’un billet de loterie. Il y a là un certain favoritisme envers la loterie nationale. Karim Tekaya dénonce ce dernier sous forme de concurrence déloyale. Neuf casinos existent sur le sol belge, précise-t-il, et leur chiffre d’affaires réuni est dix fois inférieur à celui de la Loterie nationale à elle seule. Ses actions philanthropiques semblent également permettre à cet établissement de jeu de conserver une excellente image, tandis que les casinos souffrent d’une mauvaise réputation.

Une dédiabolisation des casinos

Pour Karim Tekaya, une dédiabolisation des casinos est essentielle. Un préjugé selon lequel les casinos veulent ruiner leurs clients circule en Belgique, un point à éradiquer rapidement selon ce professionnel. Et pourtant, ils sont soumis à une réglementation stricte. Le DG du casino de Namur évoque notamment le contrôle systématique à l’entrée des casinos. Il faut savoir que près de 100 000 individus résidant en Belgique se retrouvent en règlement collectif de dettes et interdits. Les cas d’addiction sont également pointés du doigt. Dans le cas du casino de Namur, personnellement, les employés ont été spécifiquement formés à l’encadrement des joueurs qui commencent à se perdre dans les jeux. Cette idée reçue est également fausse dans la mesure où la législation belge est fortement opposée aux techniques d’appât du gain. Les casinos ne tentent donc pas les clients, les jackpots ne dépassant jamais les 50 000 €. Une telle restriction est absente chez la Loterie nationale.

Comment ne pas perdre sa clientèle quand on voit les cagnottes de la loterie excéder les cent millions d’euros alors que celles des casinos sont si restreintes !

Le casino subit-il une concurrence déloyale de la part de la Loterie nationale ?

0 commentaires

    Laisser une réponse

    Your email address will not be published. Required fields are marked