Le guide des casinos
jeudi 19 octobre 2017
Guide Casino
/ Article / Un homme d’affaire travaillant dans les jeux en ligne assassiné par sa propre femme

Un homme d’affaire travaillant dans les jeux en ligne assassiné par sa propre femme

Dimanche dernier lorsqu’elle qu’elle descendait d’un avion en provenance d’Italie, où elle avait trouvé refuge il ya cinq ans après avoir été inculpé par une autorité juridique pour avoir offert de l’argent à un homme dans le but de tuer Monsieur Adam Anhang.

Fondée en 2003 au Costa Rica, CWC (Casino Web Cam) est réputée pour être le plus ancien et le plus grand fournisseur mondial de jeux de casino en ligne. L’entreprise utilise la technologie en temps réel en utilisant le streaming vidéo qui permet aux joueurs de jouer à des jeux en direct de Blackjack, Baccarat, la Roulette, Sic Bo et Poker avec la possibilité d’un croupier en direct. Les joueurs peuvent interagir avec les croupiers et les joueurs à partir de la fenêtre de conversation et entendre ainsi les réponses en utilisant le streaming audio en temps réel. Les joueurs apprécient la transparence et l’intégrité de cette plateforme, car il donne un avant-goût réaliste au jeu.

Gaming CWC est une société multiculturelle, multinationale adaptée aux différents besoins des marchés des jeux. Cette entreprise offre ses services en plusieurs langues et tout fonctionne de façon autonome.

La jeune femme est soupçonnée d’avoir assassiné son mari, 6 mois après l’avoir épousé. Elle avait déjà demandé une nouvelle fois le divorce en septembre 2005, date à laquelle, l’homme a été tué. L’homme avait accepté de divorcer et de rencontrer la jeune femme dans un restaurant afin de négocier le prix du divorce.

En quittant le restaurant, Anhang a été violemment poignardé d’une douzaine de coups de couteau et a malheureusement succombé quelques minutes plus tard à ses blessures. La jeune femme a été quant à elle légèrement blessée. Il semblerait qu’un employé travaillant au restaurant avait été chargé de l’assassiner. Cependant, ces accusations ont finalement été abandonnées, mais de nouvelles preuves ont fait de nouveau surface et qui ont permis à ré inculper le premier suspect..

Monsieur Colón supposé être le premier suspect de cette affaire a finalement plaidé coupable, affirmant que Madame Vazquez lui avait offert 3 millions de dollars pour préparer l’assassinat de son mari.

Madame Vazquez, qui avait refusé de coopérer avec la police avait porté plainte contre les parents de Anhang pour avoir également hérité des millions de dollars provenant de la succession de Anhang. Elle a ensuite fui vers l’Italie, où les autorités refusent d’extrader toute personne accusée d’une sentence de mort potentielle (malgré que le Puerto Rico n’exécute pas les criminels). Mme Vázquez-Rijos n’a toujours pas été jugée par la juridiction américaine. Les parents d’Adam Anhang continuent de faire pression pour son extradition
Le bureau fédéral d’Investigation affirme que le processus d’extradition pourrait prendre entre six et neuf mois.

 

Un homme d’affaire travaillant dans les jeux en ligne assassiné par sa propre femme

0 commentaires

    Laisser une réponse

    Your email address will not be published. Required fields are marked