Le guide des casinos
jeudi 14 décembre 2017
Guide Casino
/ Article / L’Allemagne adopte (elle aussi) un système de licences

L’Allemagne adopte (elle aussi) un système de licences

C’est le Schleswig-Holstein qui est le premier länder allemand à autoriser les jeux en ligne en distribuant des licences aux opérateurs désireux. Le texte des lois est toutefois plus libéral que les autres länders et le succès n’est pas encore au rendez-vous, certainement dû à la fiscalité encore un peu trop élevée, un peu comme en France. Toutefois cela est une bonne nouvelle et cela va pousser la machine européenne à enclencher une vitesse, pays par pays.

Le 8 septembre 2010, les affaires de plusieurs autorités allemandes et opérateurs ont débouchés à ces nouvelles décisions. 15 des 16 länders ont donc travaillé et adopté des projets de loi, proposés à la commission européenne. La fiscalité reste le point noir, car au début ces projets de lois ont été refusés puis revus. La finalité est que le Schleswig-Holstein a déterminé sa propre réglementation avec 5% de prélèvement sur les mises globales des joueurs. Toutefois, et c’est une bonne nouvelle pour les joueurs réguliers, la libéralisation des paris porte sur les paris sportifs, le poker, certains jeux de casinos (sauf la roulette, baccarat et blackjack) et surtout le betting exchange.

Pour le moment, le Schleswig-Holstein souhaite donner 20 licences de jeux, et 19 opérateurs ont déjà fait leurs demandes. Les gros du domaine comme Mybet ont déjà fait leurs demandes, ce qui confortera la position de ces firmes dans le monde du jeu en ligne.

Reste qu’en France, avec l’arrivée des élections, il est probable qu’elle utilise ce modèle allemand au bout d’un moment, lorsqu’elle se rendra compte que les pays autour d’elle le font avec succès. Les joueurs français pourront enfin avoir réellement des jeux de casino agréés en france au même titre que l’Arjel distribue des licences de jeux pour le poker, les paris sportifs ou encore les courses hippiques

L’Allemagne adopte (elle aussi) un système de licences