Le guide des casinos
lundi 24 juillet 2017
Guide Casino
/ Article / L’Arjel oblige les FAI à bloquer les sites illégaux

L’Arjel oblige les FAI à bloquer les sites illégaux

L’Arjel souhaite lutter contre ce phénomène bien connu. Quelques 800 000 joueurs français continuent de jouer sur des sites non régulés et il semble que cela ne soit possible qu’en mettant en place un blocage par nom de domaine (DNS). Les frais seront pris en charge ou majoritairement par l’Arjel. Le but est de rediriger les joueurs sur les opérateurs agréés afin qu’ils puissent être taxés.  Toutefois, comme le remarque Emmanuel de Rohan Chabot, le PDG de ZETurf, les gros et vrais joueurs ont disparu du marché français.

Ces joueurs professionnels ou gros joueurs savent que ces taxes ont une influence significative sur les gains. Ils utilisent par exemple des VPN. Un VPN permettra toujours de se connecter à partir d’un autre pays que la France, et pour quelques euros par mois seulement. Le choix pour ces joueurs est vite fait. Les actions de l’Arjel visent donc les joueurs qui ne souhaitent pas utiliser ces services et compter sur la garantie de leurs gains, même taxés, même si les opérateurs ne peuvent que combler les manques de ces joueurs importants, contribuant fortement à la masse des enjeux, parfois nécessaire pour les jeux mutuels. Les hébergeurs de site et les Fournisseurs d’Accès Internet seront donc contraints de bloquer des noms de domaines sous ordre du Tribunal de Grande Instance de Paris.

Les joueurs inquiets de voir leurs comptes indisponibles peuvent toutefois rester confiant. Les casinos ont aussi leurs mots à dire et peuvent profiter de certaines souplesses européennes pour assurer un jeu divertissant et garanti sur les paiements. Il s’agit par exemple du site Mybet.com qui est une plate forme européenne reconnue et licenciée en Allemagne.

L’Arjel oblige les FAI à bloquer les sites illégaux