Le guide des casinos
mardi 22 août 2017
Guide Casino
/ Article / L’Arjel agit et conforte ses intentions dans le marché français

L’Arjel agit et conforte ses intentions dans le marché français

C’est le cas notamment avec l’ajout des paris sur le hockey sur glace. Cette demande viendrait de Bwin, Betclic ainsi que de la Fédération Française de Hockey sur Glace. Cette demande a été validée car elle présente un potentiel sportif doté d’une notoriété pouvant intéresser suffisamment de joueurs, mais l’Arjel n’autorise que la prise de paris sur les championnats européens. Les matchs plus petits, comme la première division et autres coupes ne pourront être pariés. En résumé, vous pourriez parier sur la championnat de hockey sur glace de Finlande, le championnat de hockey sur glace de République tchèque, la Super Finale de la Continental Cup, la Slovakian Extraliga, la Kontinental Hockey League, la Coupe de la Ligue et la phase de maintien de la Ligue Magnu. Quand aux paris autorisés, ce sont des paris standards tels que le nombre de buts par match, équipe, tiers temps et l’équipe inscrivant le prochain point.

Par ailleurs l’Arjel confirme la venue d’Unibet sur le marché français en février 2012. Cet opérateur bien connu des français avait repris la marque EurosportBET pour 5,6 millions d’euros, dans le but de substituer sa marque. Le changement de propriétaire a été validé par l’Arjel, et a confirmé les trois agréments (poker en ligne,  paris sportifs et paris hippiques) pour SPS Betting France. Unibet rentre en règle et va devoir conquérir à nouveau le marché français. Les dépenses en marketing risquent d’être importantes, d’ailleurs, Unibet a indiqué que le système fiscal français était très contraignant comparé à ses confrères.

L’Arjel gère le marché des jeux en ligne en France et elle vient dans la foulée de finir l’enquête sur le match Zagreb / Olympique Lyonnais (avec aucune anomalie détectée sur le déroulement du match ainsi que les enjeux sur les paris joués en France). Elle a aussi rappeler à l’ordre le groupe Sporever, éditeur du site Paris365. L’Arjel avait constaté une défaillance technique, donnant lieu à une amende de 10 000 euros et 6 mois de réduction de son agrément.

L’Arjel agit et conforte ses intentions dans le marché français