Le guide des casinos
mardi 26 septembre 2017
Guide Casino
/ Article / Betfair sous pression

Betfair sous pression

Depuis que la société est coté en bourse, la température ambiante dans les locaux internes du groupe subit actuellement une forte pression. la concurrence entre les autres sites est notamment difficile, Betfair ressent également de ce côté un nuage d’inquiétude.

« Betfair a perdu beaucoup de bons éléments. Il n’y a pas de leadership. Il est clair de l’entreprise n’a ichera pas de croissance cette année, sachant qu’elle se bat pour se maintenir depuis un bon moment. Si de bonnes décisions étaient prises et que des structures appropriées étaient mises en place, la société pourrait aller de l’avant rapidement », déclare un membre de la société. La société recrute actuellement et essai de manager au mieux l’entreprise afin de faire face à la crise interne actuelle.

Betfair avait déjà subit en avril dernier la perte de deux directeurs : son premier PDG et Robin Osmond (Ancien chef des investissements chez Morgan Stanley) Cette société qui a été fondée il y a plus de 10 ans est devenue la plus grande entreprise du pari en ligne au monde. Aujourd’hui, la valeur totale de la société est estimé aujourd’hui à plus d’un milliard d’euros. A son actif, elle détient plus trois millions de clients. BetFair est le grand pionnier du paris en ligne entre personne. L’avantage de ce site permet aux parieurs de parier les uns contre les autres. Ce site ne se limite pas au simple pari sportif. D’autres plate-formes de jeux sont disponibles sur ce site, en effet, Betfair propose par ailleurs la possibilité de jouer au poker.

14 investisseurs sont à la tête de l’entreprise. Ils détiennent 75% de la société. Ce site a toujours émit le souhait de multiplier ses services afin d’assurer sa croissance. Dans le long terme Betfair aimerait se lancer sur le marchés américains, celui de l’Inde et de la Chine. Ce qui pourrait leur permettre de s’étendre à l’échelle mondiale. Cette année, le groupe ne pourra pas atteindre ses objectifs voulu en raisons des problèmes internes actuelles. D’après plusieurs sources, il ne s’agit que pour l’instant d’un nuage temporaire.

Betfair sous pression