Le guide des casinos
jeudi 19 octobre 2017
Guide Casino
/ Article / Coup de bourre à l’Assemblée Nationale

Coup de bourre à l’Assemblée Nationale

Nous attendons avec impatience le résultat dicté par l’Assemblée Nationale, le jeudi 01 Avril, qui va mettre en place la loi concernant l’ouverture du marché  des jeux d’argent sur internet. Un verdict très attendu par la communauté web des jeux d’argent.

Cette ouverture va engendrer une véritable course entre les groupes gérant ce domaine. Le budget est incalculable pour les différentes promotions et publicité qui vont être misent en place.

Lorsque nous parlons de publicité, notre avis va directement en direction du monde du sport, puisqu’en Angleterre, nous observons depuis plusieurs années déjà, des grands groupes du monde des jeux d’argent en ligne sponsorisé des équipes de football et bien d’autres sports.

A noter que des partenariats ont déjà été signés entre plusieurs groupes de casino et poker pour s’offrir les meilleurs places en attendant l’ouverture du marché tant attendue.

Comme vous le savez, le football est le sport le plus regardé en France. Ceci engendre une invasion de sponsor. D’ici peu, vous retrouverez BetClic sur les maillots de l’Olympique de Marseille et ou encore l’Olympique Lyonnais. La compétition, d’un point de vue publicité, va être intense et la bataille est plus ou moins déjà terminée. Pour information, le Racing Club de Lens a signé un contrat avec le groupe FrancePari pour un montant atteignant 1 million d’euros par année.

Pour le moment, nous n’avons pas d’informations concernant Bwin, qui est déjà présent sur les maillots du Real de Madrid, ou encore Unibet. Mais cela ne devrait tarder.

Le budget de ces groupes de paris sportifs et de jeux en ligne est démesuré, d’après certaines informations, celui-ci peut atteindre 100 millions d’euros rien qu’en sponsoring, sur une durée de trois ans. Le but principal est, bien entendu, d’être en tête d’affiche pour espérer captiver le plus grand nombre de parieur.

Le combat va s’intensifier dans les jours à venir, c’est pourquoi nous sommes impatients de découvrir cette ruée vers la publicité et autres moyens d’attirer l’œil des clients.

Coup de bourre à l’Assemblée Nationale